démangeaison chat

3 juillet 2020 par dans Soins d’hygiène, santé et beauté - 467 Lectures

La démangeaison chez le chat : voici comment le soigner

Le chat est un animal de compagnie le plus chouchouté au sein d’un foyer. L’entretien de son pelage ne doit pas être pris à la légère pour éviter des démangeaisons. En effet, ce félin nécessite un soin spécifique pour aérer ses poils. Outre son bain habituel, on peut aussi brosser délicatement son corps tout en massant doucement sa peau.

Les origines des démangeaisons à connaître absolument chez le chat

Pour savoir si un chat est atteint d’un prurit, quelques signes sont à prendre en compte. En fait, lorsqu’il se gratte de temps en temps, de manière très forte, il a fortement besoin d’un traitement. Certains cas sont faciles à résoudre, tandis que d’autres nécessitent absolument l’intervention d’un vétérinaire. La présence de parasites constitue l’une des principales sources d’irritation chez le chat. Les puces, les aoûtats, les vers ainsi que la gale des oreilles en font partie. Comme les humains, cet animal domestique peut aussi avoir de l’acné. En général, celui-ci s’installe autour de la bouche et peut s’étendre partout dans le corps du félin. C’est là qu’il commence à gratter. Pour exprimer son mal-être, le chat se lance dans un grattage excessif. Des mesures sont ainsi à privilégier pour atténuer son problème cutané. Par exemple, il est impératif de le protéger contre les parasites internes et externes.

La perte de poils, une des conséquences d’un grattage excessif

Il existe plusieurs raisons qui peuvent entraîner l’irritation chez un chat. Parmi elles, on peut citer la chute des poils. Celle-ci est notamment provoquée par grattage excessif provenant des parasites comme la teigne. Il s’agit d’un champignon microscopique qui déclenche la perte des poils sur des zones arrondies de la tête, du dos, etc. Alors, pour soigner démangeaison chez un chat domestique, il vaut mieux commencer par le nettoyage de l’habitation. Il est conseillé de débarrasser les poussières en faisant un grand ménage de printemps. Ensuite, il faut bien équilibrer son alimentation. Sinon, l’emmener directement chez un vétérinaire reste une bonne idée. En bref, le prurit peut être la principale raison de la chute des poils d’un chat. À force de se gratter ou de se lécher, cet animal domestique risque de perdre tous ses poils. Pour information, les démangeaisons peuvent aussi provoquer un trouble de comportement chez le chat.

soigner démangeaison chat

Les allergies fréquentes, un élément pouvant causer le prurit chez un chat

Les démangeaisons chez un chat peuvent être provoquées par les allergies fréquentes. S’il présente des croûtes ou bien de petites excroissances cutanées, l’idéal est de visiter directement un vétérinaire. Ce type prurit s’appelle en général dermatite miliaire ou tout simplement eczéma. Cette allergie se dévoile souvent sur le dos, l’endroit préféré des chats lorsqu’on les caresse. C’est aussi la zone où l’on trouve beaucoup de puces. Les allergies peuvent être traitées avec des produits anti-parasitaires qu’on administre au chat et à son environnement. Aussi, il est possible de les traiter localement grâce à l’utilisation de lotions dermatologiques, de comprimés ou d’injections à base de cortisone. En général, ce traitement n’affecte pas le bien-être de l’animal. Pour information, les allergies peuvent provoquer une chute excessive de poils chez les chats. En fait, elles sont surtout déclenchées par la salive de puce, la poussière, les acariens ou encore aux pollens.

Les éléments à retenir pour soigner les démangeaisons chez un chat

Pour soigner les démangeaisons chez un chat, il suffit de respecter et d’appliquer certains gestes. Tout d’abord, il faut noter les allergies alimentaires figurent parmi les principales causes de prurit animalier. Sur ce, il s’avère indispensable de bien prendre en compte la nourriture du chat. Pour en savoir plus, le conseil d’un vétérinaire reste une excellente alternative pour préserver la santé de l’animal domestique. Alors, pour éviter toutes sensations désagréables, ce dernier a besoin d’une alimentation saine et équilibrée. Outre le traitement des allergies, celle-ci permet également d’entretenir le poil du chat. Afin d’éviter la formation des nœuds, un brossage régulier est aussi recommandé. Lors de son bain, l’usage d’un shampooing spécifique constitue une excellente alternative. En ce qui concerne le premier réflexe à avoir lorsqu’un chat se gratte, c’est qu’il a probablement des puces. Sur ce, il vaut mieux appliquer un produit répulsif et de décontaminer la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *