dirofilariose chien

30 juin 2023 par dans Soins d’hygiène, santé et beauté - 1087 Lectures

Dirofilariose chez le chien : Symptômes, traitement et prévention

La dirofilariose, également connue sous le nom de maladie du ver du cœur, est une affection parasitaire grave qui touche de nombreux chiens en France et dans le monde entier. Cet article se propose de vous informer sur cette maladie, ses symptômes, les traitements possibles et les mesures de prévention à adopter. Rédigé de manière claire et détaillée, il s’adresse aux professionnels du secteur vétérinaire et aux propriétaires de chiens soucieux de la santé de leurs compagnons à quatre pattes.

Qu’est-ce que la dirofilariose ?

La dirofilariose est une maladie parasitaire causée par un ver rond, Dirofilaria immitis, qui se développe dans les artères pulmonaires et le cœur des animaux infectés. Transmise par la piqûre de moustiques infectés, cette maladie peut entraîner des dommages graves et parfois mortels chez les chiens, notamment en provoquant des complications cardiaques.

Cycle de vie du parasite

Le cycle de vie du ver du cœur débute lorsque le moustique pique un animal infecté et ingère des microfilaires, des larves du parasite, présentes dans le sang de l’hôte. Les larves se développent ensuite dans le moustique et deviennent infectieuses. Lorsque ce moustique pique un autre animal, il lui transmet les larves infectieuses qui vont migrer vers les artères pulmonaires et le cœur, où elles grandissent et se reproduisent, aggravant ainsi l’infection.

Symptômes de la dirofilariose chez le chien

Les symptômes de la dirofilariose peuvent varier en fonction de la gravité de l’infection et de l’état de santé général du chien. Ils peuvent apparaître progressivement et être difficiles à détecter au début de l’infection.

Signes cliniques courants

Les signes cliniques les plus fréquents de la dirofilariose chez le chien incluent :

  • Fatigue et essoufflement après un effort modéré
  • Toux chronique
  • Perte d’appétit et de poids
  • Intolérance à l’exercice
  • Gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de liquide (ascite)
  • Pâleur des muqueuses buccales et conjonctivales

Dans les cas les plus graves, la dirofilariose peut provoquer une insuffisance cardiaque congestive, des complications pulmonaires et des troubles de la coagulation sanguine.

traitement dirafilariose

Diagnostic et traitement de la dirofilariose

Le diagnostic de la dirofilariose repose sur plusieurs examens réalisés par le vétérinaire, tels que des analyses sanguines, des radiographies thoraciques et une échocardiographie. Le traitement de la dirofilariose dépend de la gravité de l’infection et doit être adapté au cas par cas.

A lire aussi :   Vermifuges, vaccins et stérilisation : en quoi sont-ils importants pour votre chien ?

Médicaments antiparasitaires

Le traitement principal de la dirofilariose consiste en l’administration de médicaments antiparasitaires, tels que le méloxafloquine ou l’ivermectine, pour éliminer les vers adultes et les larves présentes dans le sang. Ce traitement peut être long et nécessite un suivi rigoureux par le vétérinaire pour éviter les complications liées à la mort des vers.

Prise en charge des complications

En plus du traitement antiparasitaire, les chiens atteints de dirofilariose peuvent nécessiter un traitement symptomatique pour gérer les complications de la maladie. Les médicaments cardiovasculaires, diurétiques et anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie du chien.

Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour retirer les vers du cœur et des artères pulmonaires.

Prévention de la dirofilariose

La prévention de la dirofilariose repose principalement sur l’administration régulière de médicaments antiparasitaires préventifs et la protection contre les piqûres de moustiques.

Traitement préventif

Le traitement préventif de la dirofilariose consiste en l’administration mensuelle d’un médicament antiparasitaire, tel que l’ivermectine ou la milbémycine oxime, sous forme de comprimés à mâcher ou de spot-on cutané. Ce traitement doit être prescrit par le vétérinaire et adapté au poids et à l’âge du chien.

Protection contre les moustiques

Pour réduire le risque de transmission de la dirofilariose, il est important de protéger les chiens contre les piqûres de moustiques en utilisant des répulsifs spécifiques pour animaux et en évitant les zones infestées de moustiques, notamment au crépuscule et à l’aube.

La dirofilariose est une maladie parasitaire grave qui peut avoir des conséquences sérieuses sur la santé des chiens. Il est essentiel de connaître les symptômes de cette maladie et de consulter un vétérinaire en cas de doute. La prévention passe par un traitement antiparasitaire régulier et une protection efficace contre les piqûres de moustiques. En adoptant ces mesures, les propriétaires de chiens contribueront à garantir la santé et le bien-être de leurs compagnons à quatre pattes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *