25 juillet 2023 par dans Soins d’hygiène, santé et beauté - 946 Lectures

Les maladies fréquentes chez les grands chiens

Quand on adopte un chien, on espère que celui-ci soit en excellente santé afin de l’avoir auprès de nous durant de nombreuses années. On aime donc quand les visites chez le vétérinaire se font rare, et c’est bien naturel. Il y a tout de même des consultations de routine pour le bilan annuel ou encore les vaccins. Mais parfois, malheureusement, certains symptômes de nos toutous nous inquiètent plus que d’autres et il est parfois impératif de consulter. Si notre toutou est plus fatigué que d’habitude ou s’il vomit par exemple. Au-delà de cela, certaines maladies peuvent toucher plus de races d’autres, mais peuvent aussi toucher les grands chiens plus que les petits. C’est le cas pour ces quatre pathologies citées ci-dessous.

Les maladies articulaires chez les grands chiens

C’est assez logique, mais comme pour nous, le poids et la taille ont une influence significative sur notre santé. Par exemple, si on se nourrit mal et qu’on est en surpoids, on présente plus de risque de développer des maladies cardio-vasculaires par exemple. Eh bien, c’est pareil pour nos fidèles compagnons.

Les grands chiens subissent parfois leur taille en ayant différents problèmes comme des maladies articulaires. Les articulations sont plus sollicitées, de façon plus intense et cela se ressent. Le Labrador, le Berger Allemand ou encore le Golden Retriever peuvent présenter ces troubles. Les endroits touchés sont souvent la hanche ou les genoux.

On peut le remarquer le matin, quand le corps est encore froid et que le chien boitille légèrement. Ou encore quand il marche plus lentement ou a des difficultés à monter les escaliers.

santé chienLa torsion d’estomac

Une maladie beaucoup plus grave, qui touche plus fréquemment les grands chiens que les petits, est la torsion d’estomac. C’est même une urgence vitale et il est important de déceler les premiers signes pour emmener son chien chez le vétérinaire afin qu’il puisse intervenir en temps voulu.

Pour faire simple, l’estomac se dilate beaucoup trop et se tord sur lui-même. La pression augmente donc à l’intérieur de l’estomac, ce qui peut entraîner la rupture de l’estomac ou sa nécrose.

Pour s’apercevoir que le chien est victime de ce problème, on peut remarquer souvent qu’il essaie de vomir sans succès, qu’il respire mal, qu’il est agité ou au contraire complètement à plat.

Pour prévenir, on évite les excitations post repas afin que toutou digère correctement. Malheureusement certains chiens ont une prédisposition comme le Braque de Weimar, le Saint-Bernard ou le Boxer.

A lire aussi :   Effets secondaires du Zodon chez le chat : ce qu'il faut savoir

Les problèmes cardiaques

On peut lire différents articles qui expliquent que les races de grands chiens ont plus de troubles cardiaques que les petits chiens.

Tout bêtement, qui dit grand chien, dit grand cœur. Un grand cœur absorbe plus de travail qu’un petit, ce qui peut augmenter les risques. L’usure se fait plus rapidement. Mais, il y a aussi la prédisposition génétique qui joue un rôle important. On ne peut rien faire contre cela.

Heureusement, une bonne alimentation, adaptée aux chiens, ainsi qu’une bonne condition physique, sont des bons conseils pour retarder ces problématiques.

La dysplasie de la hanche

Enfin, on termine par une condition très fréquente chez les chiens de petite et grande taille : La dysplasie de la hanche. C’est un problème orthopédique caractérisé par un développement anormal de l’articulation de la hanche. Cette dernière se détériore petit à petit, ce qui entraîne des douleurs au fil du temps.

Bien qu’on pourrait le croire, ce n’est pas une maladie touchant les vieux chiens, mais plutôt les jeunes chiens, car cela est généralement acquis ou héréditaire. En fonction de la gravité de la dysplasie, cela peut donc avoir un impact considérable sur la qualité de vie de nos toutous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *