signification chat boite

30 mai 2023 par dans Chats, chatons et félins - 1419 Lectures

Mon chat boite, mais ne se plaint pas : signification et démarche à suivre

Les chats sont des créatures curieuses et actives. La plupart de ces félins se blessent à un moment donné. Ainsi, que votre chat soit un casanier ou un aventurier en plein air, il existe d’innombrables raisons pour lesquelles votre chat peut boiter. Cet article vous informe sur les raisons pour lesquelles les chats boitent et ce que vous devez faire si votre chat boite.

Pourquoi mon chat boite, mais ne se plaint pas ?

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles un chat boite sans se plaindre. Voici quelques-unes des causes les plus courantes :

Blessure ou traumatisme :

Votre chat peut s’être blessé en sautant d’une hauteur, en tombant ou en se heurtant contre quelque chose. Même si votre chat ne se plaint pas, il peut ressentir de la douleur ou de l’inconfort, ce qui peut entraîner une boiterie.

Problèmes articulaires :

Les problèmes articulaires tels que l’arthrite, la luxation articulaire ou la dysplasie de la hanche peuvent entraîner une boiterie chez les chats. Ces conditions peuvent être douloureuses, mais les chats sont connus pour cacher leur douleur instinctivement.

Infection ou abcès :

Une infection des griffes, une plaie infectée ou un abcès peuvent causer de l’inconfort et de la boiterie chez un chat. Même s’ils ne se plaignent pas, ils peuvent montrer des signes de sensibilité ou de douleur lorsque vous touchez la zone affectée.

Maladie des griffes de chat :

La maladie des griffes de chat, également connue sous le nom de Bartonellose, est une infection bactérienne courante chez les chats. Elle peut provoquer une boiterie, de la fièvre et une perte d’appétit.

Fracture osseuse :

Si votre chat a subi une fracture osseuse, il peut boiter sans se plaindre. Les chats ont une grande tolérance à la douleur et peuvent souvent dissimuler leur malaise.

chat boite

Que devez-vous faire si votre chat boite ?

Si votre chat boite, essayez de passer vos doigts le long de la jambe affectée en observant les réactions de votre chat et en sentant les zones sensibles. Gardez un œil sur les plaies ouvertes, les gonflements, les rougeurs et, dans les cas extrêmes, les membres pendants. Commencez par la patte de votre chat et remontez doucement.

Si vous découvrez quelque chose comme une épine ou une écharde, retirez-le doucement avec une pince à épiler et nettoyez la zone avec de l’eau et du savon. Assurez-vous de garder un œil sur la zone pour vous assurer qu’une infection ne s’installe pas pendant la cicatrisation de la plaie perforante. Si les griffes sont le problème, coupez les simplement comme d’habitude.

A lire aussi :   Luxation de la queue chez le chat : symptômes et traitement

Si vous ne parvenez pas à déterminer la cause de la boiterie de votre chat et que celle-ci persiste au-delà d’un jour ou deux, il est temps de prendre rendez-vous avec votre vétérinaire.

Cela peut sembler étrange, mais il peut être difficile de dire si la patte de votre chat est cassée. En effet, les symptômes d’une fracture peuvent refléter ceux d’autres blessures telles qu’une entorse, gonflement, boitement, jambe tenue dans une position étrange, manque d’appétit.

En attendant votre rendez-vous chez le vétérinaire, faites ce que vous pouvez pour limiter les mouvements de votre chat afin de l’empêcher de causer d’autres blessures ou de les aggraver. Pour ce faire, gardez-les dans une pièce avec des surfaces basses ou placez-les dans leur support. Assurez-vous qu’ils sont à l’aise en leur fournissant un endroit confortable pour dormir ou un lit pour chat et gardez-les au chaud avec leurs couvertures préférées. Continuez à surveiller leur situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *