hernie ombilicale chien

17 juillet 2023 par dans Chiens et chiots - 1595 Lectures

Hernie ombilicale chez le chien : symptômes et traitement

Les chiens, tout comme les humains, peuvent être sujets à diverses affections et maladies. Parmi celles-ci, l’hernie ombilicale est un problème relativement fréquent chez nos compagnons à quatre pattes. Dans cet article, nous abordons les symptômes et les traitements de cette affection chez le chien, en nous appuyant sur des données récentes et des conseils d’experts.

Qu’est-ce qu’une hernie ombilicale chez le chien ?

L’hernie ombilicale est une anomalie congénitale ou acquise qui se manifeste par une protubérance au niveau de l’ombilic du chien. Elle est causée par l’ouverture anormale de la paroi abdominale qui permet aux organes internes de faire saillie à travers l’ouverture.

Les causes de l’hernie ombilicale

Cette affection peut être congénitale (présente dès la naissance) ou acquise (développée au cours de la vie du chien). Les hernies ombilicales congénitales sont souvent héréditaires et peuvent être dues à un défaut génétique. Les hernies acquises, quant à elles, résultent généralement d’un traumatisme, d’une inflammation, d’une infection ou d’une intervention chirurgicale sur la région ombilicale.

Symptômes et diagnostic

Les hernies ombilicales chez le chien peuvent varier en taille et en gravité, ce qui influencera les symptômes et la nécessité d’un traitement. Il est essentiel de surveiller de près votre animal et de consulter un vétérinaire en cas de doute.

Symptômes courants

Les symptômes les plus courants d’une hernie ombilicale incluent :

  • Une protubérance au niveau de l’ombilic, souvent visible dès la naissance chez les chiots
  • Une sensibilité ou une douleur au toucher dans la zone affectée
  • Des signes de malaise tels que des gémissements, des léchages excessifs de la région ombilicale, ou un refus de se laisser toucher à cet endroit

Dans les cas graves, d’autres symptômes peuvent apparaître, tels que des vomissements, une perte d’appétit, de la léthargie ou des signes de choc.

Le diagnostic

Le diagnostic d’une hernie ombilicale est généralement réalisé par un examen physique du chien par un vétérinaire. Celui-ci pourra palper la région ombilicale et évaluer la taille et la consistance de la hernie. Des examens complémentaires, comme une échographie ou une radiographie, pourront être réalisés si nécessaire pour évaluer la gravité du problème et déterminer le traitement le plus approprié.

hernie ombilicale

Traitement et prise en charge

Le traitement d’une hernie ombilicale chez le chien dépendra de la gravité de l’affection, de l’âge de l’animal et de la présence de complications.

A lire aussi :   Beauceron prix, entretien, caractère, santé et alimentation

Traitement conservateur

Dans les cas de petites hernies sans signes de complications, un traitement conservateur pourra être envisagé. Il consiste à surveiller étroitement l’évolution de la hernie et à attendre qu’elle se résorbe spontanément. Cela est particulièrement fréquent dans les cas de hernies ombilicales congénitales chez les chiots.

Traitement chirurgical

Si la hernie ne se résorbe pas spontanément ou si elle présente des complications (comme la strangulation d’un organe, par exemple), une intervention chirurgicale sera nécessaire. Cette opération consiste à réduire la hernie (remettre les organes internes à leur place) et à refermer l’ouverture dans la paroi abdominale. La chirurgie est généralement réalisée sous anesthésie générale et peut être effectuée dès l’âge de 6 mois chez les chiots.

Prévention et conseils

La prévention des hernies ombilicales chez le chien passe principalement par une sélection rigoureuse des reproducteurs pour limiter les risques de transmission héréditaire. De plus, il est important d’éviter les traumatismes abdominaux et de surveiller attentivement la cicatrisation après une chirurgie dans la région ombilicale.

Pour finir, l’hernie ombilicale est une affection fréquente chez le chien qui peut être congénitale ou acquise. Les symptômes incluent une protubérance au niveau de l’ombilic, une sensibilité et des signes de malaise. Le traitement dépend de la gravité de la hernie et peut être conservateur ou chirurgical. Enfin, la prévention est essentielle pour limiter les risques d’apparition de cette affection. Si vous suspectez une hernie ombilicale chez votre chien, consultez rapidement un vétérinaire pour un diagnostic et un traitement adaptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *