transmission des virus chez le chat

31 mai 2016 par dans Chats, chatons et félins, Soins d’hygiène, santé et beauté - 122 Lectures

Virus du chat : les maladies virales chez les chats

Les chats sont des animaux qui ont la particularité de vivre la transmission des virus comme les humains, c’est-à-dire entre les mêmes espèces. Si des mesures préventives ne sont prises comme l’application systématique des vaccins, les chats seront fragiles face à certaines maladies virales qui pourront entraîner leur décès. Les voici !

Les maladies virales des chats domestiques :

Le virus du Typhus

Lorsque votre chat présente des symptômes suivants : Fièvre, diarrhées souvent hémorragiques, une fatigue et une faiblesse générale et progressive, une déshydratation et des vomissements, il est atteint du Typhus. C’est une maladie très grave qui présente un pourcentage de chance de guérison très faible et qui peut attaquer votre félin, quel que soit son âge.

Pour avoir une chance de guérison, il faudrait qu’il soit très vite dépisté, que le traitement soit également engagé très tôt. La meilleure chose à faire pour avoir la garantie d’éviter ce drame à votre chat est la prévention par le vaccin.

Le Coryza chez le chat

C’est une curieuse maladie difficile à maîtriser, car elle est tout d’abord due à plusieurs microbes et si votre chat a la chance d’en guérir, il faut noter qu’il reste porteur des germes et peut toujours continuer de contaminer d’autres chats qui vont rapidement développer la maladie. Généralement appelée « Grippe du chat », elle a quelque similitude de symptômes avec la grippe telle qu’elle est connue chez les humains, à savoir : La fièvre, l’infection des voies aériennes accompagnée d’éternuements, d’yeux larmoyants et d’écoulements nasaux. Les chats doivent parfois endurer en plus des problèmes pulmonaires et une ulcération buccale.

La Leucose féline

Elle est souvent comparée au SIDA chez les humains, quoique son mode de transmission est encore plus large. Les matières fécales, la salive, les urines, les larmes et la salive sont les principaux agents de contamination de cette maladie mortelle. Au bout de quelques jours, votre chat pourra développer des cancers, une anémie, des affections sérieuses et mortelles. Son organisme va ainsi progressivement perdre toutes ses défenses immunitaires.

Même si elle n’est pas contagieuse à l’humain, il faut tout de même noter que les animaux n’en sont pas épargnés. En fonction de l’espèce contaminée, on peut parler de FELV ou de FIV. Heureusement, il existe un vaccin dont l’efficacité est de 80 à 90%.

La Rage furieuse ou muette

C’est une maladie qui se transmet entre les animaux, mais aussi du chat à l’humain. À cet effet, deux types de rage sont à noter :

  • La rage furieuse : Malgré sa forte notoriété, elle affecte moins les chats. Lorsqu’un animal est touché, il peut devenir peureux, agressif ou plus excité que d’habitude. Après la phase de la bave régulière, votre félin sera frappé de paralysie et décèdera au bout de 4 ou 5 jours.
  • La rage muette : Bien connue chez les chats, elle se propage de la paralysie de la mâchoire à celle générale, en passant par une phase de salivation très perceptible. N’hésitez pas de consulter dès les premiers symptômes et surtout, peu importe la santé de votre chat de toujours le faire vacciner à titre préventif.

Il est possible d’éviter toutes ces maladies virales à condition de bien protéger votre chat par le respect de son calendrier de vaccination et de se rendre chez un vétérinaire à la moindre alerte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *