différence buse

18 août 2023 par dans Oiseaux - 1516 Lectures

Quelle différence entre la buse et l’épervier ?

Dans cet article, nous allons étudier en détail les différences entre la buse et l’épervier, deux oiseaux de proie présents sur le territoire français. Nous aborderons notamment leur morphologie, leur comportement, leur répartition géographique et leur alimentation.

Morphologie : des différences notables

La première différence majeure entre la buse et l’épervier concerne leur morphologie. En effet, ces deux oiseaux de proie présentent des tailles, des poids et des formes différentes.

La buse : un rapace de taille moyenne

La buse variable (Buteo buteo) est un rapace de taille moyenne pesant entre 500 et 1100 grammes, selon le sexe, les femelles étant généralement plus lourdes. Son envergure varie de 110 à 130 centimètres. Sa tête est relativement large, avec des yeux placés sur les côtés et un bec crochu. Le plumage de la buse est assez varié, allant du brun foncé au brun clair, avec des zones blanches sur le ventre et la queue.

L’épervier : un rapace plus petit et élancé

L’épervier d’Europe (Accipiter nisus) est un rapace plus petit et élancé que la buse. Son poids varie entre 110 et 340 grammes, et son envergure oscille entre 55 et 93 centimètres. Sa tête est également plus fine que celle de la buse, avec des yeux placés en avant et un bec en forme de croc. Le plumage de l’épervier est généralement gris-bleu sur le dos et les ailes, avec des stries rousses sur le ventre et le cou.

Comportement : des stratégies de chasse distinctes

Le comportement des deux espèces de rapaces diffère également, notamment en ce qui concerne leur stratégie de chasse.

La buse : un chasseur opportuniste

La buse est un chasseur opportuniste qui utilise principalement la technique dite « du saint-esprit ». Elle consiste à planer en cercle à une altitude élevée afin de repérer sa proie, puis à fondre sur elle en piqué. La buse se nourrit principalement de petits mammifères, d’oiseaux et de reptiles.

L’épervier : un chasseur embusqué

L’épervier, quant à lui, adopte une stratégie de chasse embusquée. Il se cache généralement dans les arbres ou les buissons pour attendre patiemment le passage d’une proie, puis s’élance rapidement pour la capturer. Son régime alimentaire est majoritairement composé d’oiseaux, notamment de petits passereaux.

A lire aussi :   Comment reconnaître un jeune merle ?

différence épervier

Répartition géographique : des habitats différents

La répartition géographique de la buse et de l’épervier diverge également, bien qu’ils partagent une aire de répartition sur le territoire français.

La buse : une présence dans toute la France

La buse variable est présente dans toute la France métropolitaine, aussi bien en plaine qu’en montagne. Elle fréquente principalement les zones de bocage, les forêts claires, les landes, les prairies et les zones agricoles.

L’épervier : un habitat plus restreint

L’épervier d’Europe est également présent sur l’ensemble du territoire français, mais sa répartition est moins homogène. Il préfère les forêts denses et les zones boisées, où il peut plus facilement se cacher pour chasser. Il fréquente également les parcs et les jardins en milieu urbain.

Alimentation : des régimes distincts

Enfin, la dernière différence notable entre la buse et l’épervier réside dans leur alimentation.

La buse : un régime varié

Comme mentionné précédemment, la buse se nourrit principalement de petits mammifères, tels que les campagnols, les mulots ou les lapins. Elle consomme également des oiseaux et des reptiles, et peut se nourrir occasionnellement d’insectes ou de charognes.

L’épervier : un prédateur d’oiseaux

L’épervier, en revanche, se nourrit presque exclusivement d’oiseaux. Les passereaux, comme les mésanges, les moineaux ou les merles, constituent une part importante de son régime alimentaire. Il peut également s’attaquer à des oiseaux plus gros, comme les pigeons ou les faisanneaux.

En somme, la buse et l’épervier présentent de nombreuses différences, tant sur le plan morphologique que comportemental, géographique et alimentaire. Si ces deux rapaces partagent une aire de répartition commune en France, ils adoptent des stratégies de chasse et des habitats distincts. La buse est un rapace de taille moyenne, opportuniste et au régime alimentaire varié, tandis que l’épervier est plus petit et élancé, spécialisé dans la capture d’oiseaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *