soigner démangeaison animal

3 juillet 2020 par dans Soins d’hygiène, santé et beauté - 496 Lectures

Comment soigner la démangeaison chez un chien ?

Pour un bon traitement du prurit d’un chien, il vaut mieux s’adresser directement chez un vétérinaire. Ce spécialiste des animaux domestiques propose un soin spécifique à l’animal pour éviter les pertes de poils et la formation de petits boutons. Mais avant cela, il est important de connaître les causes des démangeaisons et de savoir comment stopper cette sensation désagréable ?

Les signes à savoir si un chien a un problème de démangeaison

Avant de procéder à tout type de traitement d’un chien qui se gratte beaucoup, les points suivants sont à privilégier. Évidemment, ce genre de comportement n’est pas du tout normal. L’animal peut se gratter de temps en temps, mais s’il le fait souvent dans une zone particulière, c’est mauvais signe. Si on constate que le chien se gratte sur un endroit fixe, il a sûrement une maladie de peau. L’animal fait de son possible pour se gratter. Il utilise sa patte, se mordille, se mord ou encore se lèche avec insistance. Certains se frottent même les murs ou les jambes de son maître. Le chien secoue également de manière frénétique les oreilles en cas d’otite ou de lésion prurigineuse du pavillon auriculaire. En bref, la démangeaison peut atteindre l’ensemble du corps de l’animal. Dans ce cas, il vaut mieux voir directement un vétérinaire pour qu’il bénéficie d’un traitement adéquat.

Tout savoir sur les origines des démangeaisons chez un chien domestique

Le prurit chez le chien peut provenir de plusieurs facteurs qui sont parfois liés à une inflammation de la peau. Avant de soigner démangeaison chez un chien domestique, il vaut mieux vérifier en premier lieu si le chien a des parasites externes. Ces derniers provoquent la sensation de prurit intense chez ces animaux. Cela peut être une affection cutanée ou bien via une affection générale. Les puces de chien, les demodex, la gale de la peau ou des oreilles ou encore l’aoûtas génèrent la démangeaison. L’une des causes importantes de l’irritation chez le chien concerne les allergies. Celles-ci vont souvent de pair avecune réaction anormale. Le système immunitaire lié à un allergène peut aussi causer des inflammations importantes dans différents endroits du corps, notamment la peau. Les parasites internes ou l’infection des glandes anales constituent également une source de démangeaisons très courante chez le chien.

démangeaison chien

Les alternatives pour aider un animal de compagnie souffrant d’une démangeaison

Un chien qui a tendance à se gratter à tout moment nécessite un traitement spécifique de la part d’un spécialiste animalier. Les antipuces sont nombreux sur le marché, mais pour faire le bon choix, l’avis d’un expert sera toujours la bienvenue. Pour ce faire, une consultation de dermatologie est à envisager pour garantir le bien-être de l’animal. Cette démarche permet de localiser le prurit et les lésions associées permettant de passer à d’autres examens complémentaires. Ainsi, le diagnostic du chien qui se gratte sera complet et effectif. Il est à savoir que ces types d’examens sont multiples. En dermatologie, cela commence généralement par une observation au microscope des cellules de la peau et des poils. Cette première étape est essentielle pour savoir si le chien a une infection bactérienne ou fongique. Aussi, elle permet de détecter s’il a un parasite externe comme la gale de la peau ou non.

Le traitement idéal à prendre en compte pour soigner le chien domestique

Afin de soulager un chien qui se gratte au sang, la première chose à faire est de l’emmener directement chez le vétérinaire. Mais avant tout, on peut lui mettre une collerette ou appliquer une lotion calmante pour atténuer la démangeaison de l’animal. Si c’est la première fois qu’il réagit ainsi, l’application un antiparasitaire adaptée jusqu’à ce qu’on arrive chez un spécialiste. Le choix de traitement préventif doit impérativement inclure les principes actifs ne connaissant pas une résistance notable des puces. Avant d’en procurer, il vaut mieux être prudent et demander conseils à un vétérinaire. Ce dernier utilise également des corticoïdes pour alléger le prurit du chien. Pourtant, trouver les principales causes de cette irritation reste sa véritable préoccupation parce que le traitement sous corticoïdes est insuffisant. L’antibiotique peut être aussi efficace pour traiter la surinfection bactérienne du chien. À noter que le traitement des pyodermites peut prendre beaucoup de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *