lézards domestiques

3 janvier 2024 par dans NAC - nouveaux animaux de compagnie - 236 Lectures

Débuter un élevage de lézards domestiques : espèce, terrarium, alimentation

Il y a encore peu de temps, lorsque l’on réfléchissait à l’animal de compagnie idéal, la plupart des débats opposaient les défenseurs des chiens aux partisans des chats. Cependant, d’autres animaux viennent désormais compliquer la donne. En effet, les lézards sont devenus très populaires récemment, du fait de leur caractère sociable et de leur grande capacité d’acclimatation. Il existe pourtant certaines choses à savoir absolument avant de débuter un élevage de lézards domestiques.

Choisir une espèce de lézard qui se prête bien à un élevage domestique

La première étape essentielle avant de débuter un élevage de lézards domestiques est de choisir l’espèce qui vous convient. En effet, les lézards varient considérablement en termes de taille, de tempérament et de besoins en soins. Par exemple, les geckos léopards sont souvent recommandés pour les débutants en raison de leur taille raisonnable et de leurs besoins relativement simples. En revanche, cela ne sera pas toujours le cas des individus issus d’espèces plus exotiques.

Avant de faire votre choix, renseignez-vous sur les besoins spécifiques de chaque espèce en matière de régime alimentaire, d’habitat, de température et d’humidité, sur Le Monde Des Animaux par exemple, ou sur tout autre site dédié à l’élevage de lézards domestiques. En effet, un lézard tel que le dragon barbu peut par exemple se révéler très sociable, sans pour autant présenter des conditions d’élevage simples.

Comment créer un habitat approprié pour son lézard domestique ?

Une fois l’espèce choisie, d’autres informations sont à récolter avant d’adopter un lézard. Ainsi, la prochaine étape consiste à comprendre comment créer un habitat capable de répondre à ses besoins singuliers. Tout ceci concerne globalement la taille et le type de terrarium, le chauffage, l’éclairage et le taux d’humidité caractérisant le microclimat que vous mettrez en place pour vous lancer dans un élevage de lézards domestiques.
En effet, la plupart des lézards ont besoin d’une source de chaleur, comme une lampe chauffante, et d’un éclairage UVB pour synthétiser la vitamine D3, essentielle à la santé des os. De plus, le substrat du vivarium doit être sûr et adapté à l’espèce. Ainsi, les lézards du désert préfèrent un substrat sablonneux, tandis que les espèces tropicales bénéficient d’un substrat plus humide. Il est également essentiel de fournir des cachettes et des éléments d’escalade pour stimuler l’activité physique et le bien-être mental de votre lézard.

A lire aussi :   Que savez-vous des rats domestiques ?

Comment choisir un terrarium pour lézards

Choisir le bon terrarium pour un lézard est crucial pour assurer son bien-être et sa santé. Les lézards, en tant que reptiles, ont des besoins spécifiques en termes d’habitat, de température, d’humidité et d’espace. Voici quelques conseils pour bien choisir un terrarium pour lézards :

Taille et espace

Taille Appropriée

La taille du terrarium doit être adaptée à l’espèce de lézard. Certains lézards, comme les iguanes, peuvent devenir très grands et nécessitent un espace conséquent.

Espace vertical ou horizontal

Selon l’espèce, certains lézards préfèrent grimper (besoin d’espace vertical) tandis que d’autres sont plus terrestres (besoin d’espace horizontal).

Type de terrarium

Terrarium en verre

Très commun, offre une bonne visibilité et est facile à nettoyer. Cependant, il peut être lourd et moins efficace en termes d’aération.

Terrarium en maille

Excellent pour la ventilation, idéal pour les lézards qui nécessitent un environnement plus sec.

élevage lézards

Contrôle du climat

Température

Assurez-vous de pouvoir créer un gradient de température dans le terrarium, avec une zone chaude et une zone plus froide.

Humidité

L’humidité nécessaire varie selon les espèces. Certains lézards, comme les geckos tropicaux, nécessitent un environnement humide, tandis que d’autres préfèrent un habitat sec.

Éclairage et UVB

Les lézards ont besoin d’une source de lumière UVB pour synthétiser la vitamine D3, essentielle pour absorber le calcium. Assurez-vous que le terrarium permet une exposition adéquate à la lumière naturelle ou installez des lampes UVB spécifiques.

Aménagement

Cachettes

Les lézards ont besoin de cachettes pour se sentir en sécurité. Intégrez des roches, des branches ou des abris.

Substrat

Choisissez un substrat adapté à l’espèce de votre lézard. Par exemple, le sable n’est pas recommandé pour les lézards juvéniles, car ils pourraient l’ingérer.

Facilité de nettoyage

Un terrarium facile à nettoyer aidera à maintenir un environnement sain. Les terrariums avec des portes coulissantes ou amovibles sont souvent plus pratiques.

Sécurité

Assurez-vous que le terrarium est sécurisé pour éviter les évasions. Les couvercles doivent être bien ajustés et solides.

Considérations spécifiques à l’espèce

Renseignez-vous sur les besoins spécifiques de l’espèce de lézard que vous prévoyez d’adopter. Chaque espèce a ses propres exigences en matière d’habitat, de régime alimentaire et de soins.

Un terrarium bien choisi est la première étape vers une vie longue et saine pour votre lézard. Et sachez qu’il est toujours utile de consulter des experts ou des vétérinaires spécialisés en reptiles pour obtenir des conseils personnalisés.

Comprendre les besoins alimentaires de votre lézard

Une fois que vous êtes parvenu à ménager un espace confortable pour votre futur animal de compagnie, reste encore à comprendre les besoins alimentaires de votre lézard. Une alimentation appropriée sera cruciale pour sa survie, et variera considérablement d’une espèce à l’autre. Grossièrement, la majeure partie de ces reptiles sont carnivores ou omnivores.

A lire aussi :   Que mange un hérisson ? Alimentation et conseils pour prendre soin de cet animal

Cependant, les iguanes adultes sont principalement herbivores et nécessitent une alimentation riche en légumes à feuilles vertes, tandis que les geckos léopards sont insectivores et se nourrissent de grillons ou de vers de farine. De plus, la fréquence d’alimentation varie selon l’âge et l’espèce du lézard, la jeune population ayant généralement besoin de repas plus fréquents que les adultes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *