différents vers chat

21 septembre 2023 par dans Vétérinaires et cliniques - 1244 Lectures

Les différents types de vers chez les chats : ce que vous devez savoir avant de le vermifuger

Les chats, ces félins gracieux et attachants, sont susceptibles de contracter différents types de vers intestinaux au cours de leur vie. Bien que le fait de vermifuger soit souvent efficace, ces parasites internes peuvent poser de sérieux problèmes de santé à nos compagnons à quatre pattes. En tant que propriétaire responsable, voyons comment rester attentif à la santé digestive de notre chat.

Les vers intestinaux les plus courants chez les chats

Les vers intestinaux sont classés en plusieurs catégories, dont les plus courantes sont les vers ronds et les vers plats. Les vers ronds, également appelés nématodes, sont de couleur blanche ou beige et ressemblent à de petits spaghettis. Les deux espèces les plus courantes de vers ronds chez les chats sont le Toxocara cati et le Toxascaris leonina. Ils sont généralement transmis par les œufs présents dans l’environnement du chat. Les nématodes peuvent provoquer des symptômes tels que des vomissements, de la diarrhée ou encore une perte de poids.

Les vers plats, aussi nommés cestodes, sont eux constitués de segments plats qui ressemblent à de petits grains de riz. Les espèces de vers plats les plus communes chez les chats sont le Dipylidium caninum et le Taenia taeniaeformis. Ces parasites sont couramment transmis par les puces. Ils provoquent des symptômes tels que l’irritation anale. Vous pourrez retrouver davantage d’informations à ce sujet en allant voir la suite sur SantéVet, expert de la santé de nos animaux domestiques.

vermifuger chat

Les signes indiquant une infection par les vers chez votre chat

Les parasites intestinaux peuvent causer toute une série de problème de santé, plus tôt vous agirez, mieux ce sera pour votre chat. Apprendre à reconnaître les signes d’une infection est la clé. L’un des plus évidents est un changement dans les selles de votre chat. Vous pourriez remarquer des selles molles, diarrhéiques ou constater la présence de sang dans les selles, en particulier avec une infection grave. La constipation peut également survenir chez certains chats infestés.

Les vomissements fréquents sont un autre indicateur. Si votre chat vomit régulièrement sans raison apparente, cela peut être lié à une infection parasitaire. La perte de poids inexplicable est un signe inquiétant. Les vers se nourrissent des nutriments que votre chat ingère, ce qui peut entraîner une perte de poids progressive. Enfin, observez le comportement de votre chat. Une infection par les vers peut causer de la léthargie, de la faiblesse et un manque d’appétit.

A lire aussi :   Pourquoi doit-on faire une visite annuelle chez le vétérinaire à son animal ?

Comment prévenir et traiter les vers chez les chats

Si votre chat est diagnostiqué avec une infection parasitaire, votre vétérinaire vous prescrira un traitement approprié. Les médicaments vermifuges sont couramment utilisés pour éliminer les vers intestinaux. Ils sont administrés par voie orale et peuvent varier en fonction du type de ver. Dans certains cas graves, des interventions médicales supplémentaires peuvent être nécessaires. Cela peut inclure des procédures chirurgicales pour retirer les vers s’ils ont causé des obstructions ou d’autres problèmes graves.

La prévention est souvent la meilleure ligne de défense contre les infections par les vers. Vous pouvez réduire considérablement les risques en adoptant certaines pratiques d’hygiène, telles que maintenir une litière propre et éviter que votre chat ne chasse des proies potentiellement infectées. De plus, assurez-vous de garder le traitement de votre chat à jour avec un programme de vermifugation préventive recommandé par votre vétérinaire. Tout ceci afin de préserver la santé de votre chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *