31 mai 2023 par dans Chiens et chiots - 1787 Lectures

Mon chien tousse comme s’il avait un truc coincé : que faire ?

Si votre chien s’est mis à tousser comme s’il avait quelque chose de coincé dans la gorge et que vous commencez à vous inquiéter, sachez qu’il y a plusieurs causes possibles à cela. Nous allons passer en revue les explications les plus courantes de ce comportement et vous donner quelques conseils sur ce qu’il faut faire pour aider votre chien.

Les causes les plus courantes d’un chien qui tousse comme s’il avait quelque chose au fond de la gorge sont les suivantes :

  • La toux de chenil
  • Infection virale
  • Affaissement de la trachée

Toux de chenil

D’après canimaster.fr, la toux de chenil, aussi connue sous le nom de trachéobronchite infectieuse canine, est une infection très courante du système respiratoire canin. Elle est communément appelée toux de chenil parce qu’elle se propage rapidement dans les refuges et les environnements où de nombreux chiens sont gardés dans des espaces confinés où les microbes aérosolisés se transmettent facilement d’un chien à l’autre. Plusieurs micro-organismes sont responsables de cette infection, mais une bactérie appelée Bordetella bronchiseptica semble être impliquée dans la majorité des cas. C’est pourquoi la toux de chenil est parfois appelée Bordetellose. Cependant, il faut garder à l’esprit que c’est généralement un précurseur de virus qui est également impliqué dans la maladie.

Comment mon chien a-t-il contracté l’infection ?

Pour que la Bordetellose infecte la trachée et le larynx d’un chien, il faut qu’il y ait eu au préalable une immunodépression (comme c’est le cas lorsque les chiens sont stressés dans les refuges, par exemple) ou une infection virale antérieure affectant la capacité des cellules du système respiratoire à produire le mucus qui devrait normalement faire office de barrière et piéger cette bactérie. D’autres conditions non infectieuses pourraient prédisposer à la toux de chenil, comme des irritants respiratoires tels que la fumée ou des polluants environnementaux. Les symptômes peuvent apparaître 2 à 14 jours après l’infection initiale. Si votre chien a été en contact avec d’autres chiens, s’il s’est rendu chez le toiletteur, dans un refuge ou un hôtel pour chiens, ou s’il a souffert de stress au cours des deux dernières semaines, il est possible que vous soyez en présence d’une toux de chenil.

A lire aussi :   Quelle est la durée de vie d'un chien et comment l'augmenter ?

Dois-je emmener mon chien chez le vétérinaire ?

La toux de chenil n’est généralement pas une cause d’inquiétude car la plupart des cas suivent leur cours naturel. Cependant, comme elle est très infectieuse, un chien atteint de toux de chenil doit être isolé des autres chiens afin d’éviter la transmission.

La toux de chenil peut s’accompagner d’un écoulement nasal et d’un écoulement oculaire, mais sinon, la plupart des chiens semblent normaux en termes d’activité et d’appétit. Si la toux s’accompagne d’autres symptômes tels que léthargie, fièvre ou perte d’appétit, il convient d’emmener votre chien chez le vétérinaire, car cela peut être le signe d’une complication pouvant évoluer vers une pneumonie ou une autre maladie respiratoire.

Si la toux donne l’impression que quelque chose est coincé dans la gorge, ou si une toux de type rauque est le seul symptôme et que votre chien a l’air normal par ailleurs, il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour l’instant. Maintenez le chien isolé, suivez les conseils recommandés et vous devriez constater des progrès au bout d’une semaine ou deux.

Combien de temps dois-je isoler mon chien ?

Les symptômes de la toux du chenil disparaissent normalement au bout de 2 à 3 semaines en moyenne, et jusqu’à 6 semaines dans le cas des chiens immunodéprimés ou âgés. Cependant, un chien peut rester contagieux jusqu’à 14 semaines après la disparition des symptômes.

Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour aider mon chien ?

  • Enlevez-lui son collier ou remplacez-le par un harnais.
  • Augmentez l’humidité de l’air pour aider à soulager les voies respiratoires supérieures en utilisant un humidificateur dans une pièce ou, si vous n’en avez pas, amenez le chien dans la salle de bains lorsque vous prenez une douche chaude.
  • Donnez à votre chien une cuillère de miel de manuka par tranche de 4 à 9 kilos de poids corporel, 2 à 3 fois par jour.
  • Demandez à votre vétérinaire s’il est possible de donner à votre chien un supplément de vitamine C.
  • Évitez les irritants environnementaux tels que les bougies parfumées, les désodorisants, la fumée de cigarette, la fumée de cheminée et toute substance chimique irritante.

Infection virale

Plusieurs virus affectent le système respiratoire ou mettent à l’épreuve le système immunitaire de votre chien et sont généralement des précurseurs de la toux de chenil.

En voici quelques-uns :

  • Le virus parainfluenza canin
  • Adénovirus canin de type II

Dois-je emmener mon chien chez le vétérinaire ?

Ces virus suivent généralement leur cours. Si votre chien est actif, qu’il mange normalement et qu’il ne fait que tousser, il n’est pas nécessaire d’aller chez le vétérinaire. Un écoulement nasal et quelques sécrétions oculaires peuvent être normaux. Toutefois, si votre chien présente d’autres symptômes tels qu’une respiration difficile, une léthargie, de la fièvre ou s’il refuse de s’alimenter, veuillez l’emmener chez le vétérinaire dès que possible. Si l’état de votre chien semble s’aggraver au lieu de se rétablir, amenez-le chez le vétérinaire.

A lire aussi :   Le labrador retriever, la race de chien préféré des Français

Que puis-je faire pour aider mon chien ?

Dans ce cas, il est très utile de veiller à ce que votre chien ait un système immunitaire sain :

  • Enlevez-lui son collier ou remplacez-le par un harnais.
  • Augmentez l’humidité de l’air pour aider à soulager les voies respiratoires supérieures en utilisant un humidificateur dans une pièce ou, si vous n’en avez pas, amenez le chien dans la salle de bains lorsque vous prenez une douche chaude.
  • Donnez à votre chien une cuillère de miel de manuka pour chaque 4-9 kilos de poids corporel 2 à 3 fois par jour.
  • Demandez à votre vétérinaire s’il est possible de donner à votre chien un supplément de vitamine C.
  • Demandez à votre vétérinaire s’il est possible de donner à votre chien des suppléments comme la L-lysine.

Effondrement de la trachée

Il s’agit d’une maladie chronique progressive de la trachée qui touche principalement les chiens de petite taille comme les Yorkshires, les Chihuahuas, les Poméraniens et les Caniches nains. Ces races ont une prédisposition génétique à cette maladie, mais elle peut également toucher d’autres chiens. Si votre chien appartient à l’une de ces races et qu’il atteint l’âge mûr, il y a de fortes chances que cette maladie en soit la cause.

Dois-je emmener mon chien chez le vétérinaire ?

Oui, dans le cas d’un affaissement de la trachée, un vétérinaire doit évaluer votre chien pour déterminer l’ampleur du problème et recommander un traitement adéquat. Les cas graves nécessitent une intervention chirurgicale complexe. L’idéal est donc de prendre des mesures pour prévenir le problème et sa progression.

Que puis-je faire pour prévenir l’effondrement de la trachée chez mon chien ?

  • N’utilisez jamais de collier pour les chiens de petite race, mais plutôt un harnais.
  • Évitez les irritants environnementaux tels que les bougies parfumées, les désodorisants, la fumée de cigarette, la fumée de cheminée et toute substance chimique irritante.
  • Demandez à votre vétérinaire de donner à votre chien des suppléments de glucosamine et de chondroïtine. Ces suppléments devraient être administrés aux chiots de ces races à titre préventif et peuvent être utiles aux premiers stades de la dégénérescence.

Conclusion

Un chien qui tousse comme si quelque chose était coincé dans sa gorge est généralement dû à la toux de chenil, une infection très contagieuse mais qui se résorbe généralement d’elle-même. Il n’y a généralement pas lieu de s’inquiéter outre mesure chez les chiens qui ne présentent pas d’autres symptômes. Chez les chiens de petite race, la toux comme si quelque chose était coincé dans la gorge peut également être un signe précoce d’un affaissement de la trachée et le problème doit être traité plus tôt pour augmenter les chances de réussite sans avoir à recourir à une chirurgie complexe.

A lire aussi :   Cavalier King Charles : prix, entretien, caractère, santé de cette race

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *