nexgard chien

9 août 2023 par dans Chiens et chiots - 1671 Lectures

Nexgard pour les chiens : comprendre les effets secondaires potentiels

Dans le monde du traitement antiparasitaire pour les chiens, Nexgard se présente comme une solution efficace pour protéger nos compagnons à quatre pattes contre les puces et les tiques. Cependant, il est essentiel de comprendre les potentiels effets secondaires de ce produit pour assurer la sécurité et le bien-être de votre animal. Dans cet article, nous allons analyser les différents aspects de Nexgard et son utilisation, en mettant l’accent sur les possibles effets indésirables que vous devez connaître.

Qu’est-ce que Nexgard et comment fonctionne-t-il ?

Nexgard est un traitement antiparasitaire oral pour chiens, développé par la société Merial, désormais partie du groupe Boehringer Ingelheim. Ce médicament, présenté sous forme de comprimés à croquer, contient un ingrédient actif appelé afoxolaner. Il agit en inhibant les canaux nerveux des puces et des tiques, provoquant leur paralysie et leur mort.

Nexgard est administré une fois par mois et est efficace pour éliminer les parasites présents sur votre chien et prévenir de nouvelles infestations. Toutefois, comme pour tout traitement médicamenteux, il est important de respecter les recommandations du fabricant et de consulter un vétérinaire pour déterminer si Nexgard est le meilleur choix pour votre chien.

Les effets secondaires courants de Nexgard

Bien que Nexgard soit généralement sûr et bien toléré par la plupart des chiens, certains effets secondaires peuvent survenir. Voici les plus courants :

Problèmes gastro-intestinaux

Les troubles gastro-intestinaux sont les effets secondaires les plus fréquemment rencontrés chez les chiens sous Nexgard. Ces problèmes peuvent se manifester sous forme de vomissements, de diarrhées ou de perte d’appétit. Si votre chien présente ces symptômes, informez-en votre vétérinaire pour qu’il puisse déterminer la meilleure approche à adopter.

Réactions cutanées

Certains chiens peuvent développer des réactions cutanées après la prise de Nexgard. Ces réactions incluent des rougeurs, des démangeaisons, des éruptions cutanées, des gonflements ou des lésions cutanées. Si vous observez de tels symptômes chez votre chien, contactez votre vétérinaire pour obtenir des conseils sur la manière de gérer la situation.

Troubles neurologiques

Bien que plus rares, certains effets secondaires neurologiques ont été signalés chez les chiens sous Nexgard. Ces symptômes incluent des convulsions, de l’ataxie (troubles de la coordination des mouvements), des tremblements et une hyperactivité. Si votre chien présente l’un de ces signes neurologiques, il est crucial de consulter immédiatement un vétérinaire.
effets secondaires

A lire aussi :   Trois races de chiens toy que les gens s’arrachent

Facteurs de risque et précautions

Il est important de savoir que certains chiens peuvent être plus sensibles aux effets secondaires de Nexgard. Les chiots de moins de 8 semaines, les chiens pesant moins de 2 kg et les animaux atteints de certaines affections médicales préexistantes doivent être surveillés de près par leur vétérinaire lorsqu’ils prennent ce médicament.

De plus, Nexgard peut interagir avec d’autres médicaments, ce qui peut augmenter le risque d’effets secondaires. Informez toujours votre vétérinaire de tous les médicaments et suppléments que votre chien prend actuellement avant de commencer un traitement avec Nexgard.

Nexgard et les alternatives

Si vous êtes préoccupé par les effets secondaires potentiels de Nexgard, sachez qu’il existe d’autres options sur le marché pour protéger votre chien contre les parasites. Des traitements topiques aux colliers antiparasitaires, en passant par les comprimés oraux alternatifs, il est important de discuter avec votre vétérinaire des différentes options disponibles pour choisir le traitement le mieux adapté à votre chien.

Nexgard est un traitement antiparasitaire efficace pour les chiens, mais il est essentiel d’être informé sur ses potentiels effets secondaires pour assurer la sécurité et le bien-être de votre animal. En connaissant ces effets, en surveillant étroitement votre chien et en collaborant avec votre vétérinaire, vous pourrez adopter une approche proactive pour protéger votre compagnon contre les puces et les tiques, tout en minimisant les risques associés au traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *