Serpent des blés

27 avril 2022 par dans Reptiles - 107 Lectures

Serpent des blés : faire vivre ce reptile en captivité dans un terrarium

On admet qu’élever un serpent n’est pas si évident que l’on croit. Il s’agit d’un animal le plus dangereux, enfin… pas tous. Il existe des serpents qui sont considérés comme pacifiste comme le serpent des blés. Il est possible au vu de son caractère de l’élever dans un terrarium. Comment ça marche ? Nous vous donnons toutes les informations.

Tout savoir sur le serpent des blés

Le serpent des blés se caractérise par son caractère moins agressif et par sa taille réduite à 1,20 m même à l’âge adulte. Ce type de reptile peut être élevé en captivité, mais dans le respect de certaines conditions. Au niveau des caractéristiques physiques, le serpent des blés appartient à la famille des Colubridae et généralement, à l’ordre des Squamates. C’est un reptile à écailles et endémique des Etats-Unis. Il survit même à une altitude de 1800 m et apprécie particulièrement les prairies et les zones boisées. Les serpents de blé sont d’ailleurs les seules espèces qui vivent dans des régions dont le climat est pratiquement rude durant la saison du froid. Ce qui veut dire qu’il résiste bien au froid et aux conditions climatiques très rudes. Le phénotype et les couleurs du serpent varient selon sa zone d’habitat. Mais on le reconnaît sous la couleur orangée avec des taches rouges et noir. Concernant son espérance de vie, un serpent des blés est capable de vivre plus longtemps, soit jusqu’à 22 ans. Mais s’il vit à l’état sauvage, ce reptile ne vivra que 8 ans maximum.

reptile en captivité

L’élevage du serpent de blé dans un terrarium

Élever un serpent de blé dans un terrarium est possible. Ce reptile est en effet facile à élever en captivité pour la raison est qu’il ne mord pas et qu’il est très docile également. Le terrarium doit être équipé et doit être parfaitement aménagé. Pour que le serpent de blé soit bien à l’aise dans son nouvel habitat, il faut alors équiper le terrarium d’une grande écuelle d’eau, deux points de cachette notamment un froid et un chaud. Il faut aussi ajouter des éléments de décor avec une surface rugueuse pour qu’il s’y frotte lors de la mue. On peut également ajouter une grosse pierre et une branche pour qu’il puisse bien dégager de l’exuvie, mais aussi un dispositif de chauffage, un éclairage artificiel et un substrat spécifique. Son terrarium doit être non poussiéreux pour prévenir les affections pulmonaires et doit être aussi absorbant pour faciliter l’entretien de son habitat.

Bien choisir son substrat

Le substrat doit être déposé dans le terrarium. Il s’agit généralement d’un rongeur, mais pour le déposer dans son habitat, il existe une technique. La proie doit être déposée sur un essuie-tout, une feuille de journal ou bien, dans un carton et non sur le substrat. La raison est simple, cela lui évitera de manger sa proie en même temps que le substrat. S’il mange ce dernier, le serpent de blé risque alors d’avoir une occlusion intestinale. Il est alors déconseillé d’utiliser du substrat à base de sable et des copeaux de hêtre. Parmi les meilleurs substrats pour le serpent de blé sont le chanvre, l’humus de coco et le paillis de lin.

Articles du même sujet ou similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.