7 décembre 2022 par dans Tourisme et vacances avec animaux - 277 Lectures

Quelle est la meilleure période pour aller découvrir les tortues sur les Iles Galapagos ?

Lorsqu’on évoque les îles Galápagos, la première image qui nous vient à l’esprit est immanquablement celle de son emblème incontesté, la tortue galapagos. En effet, on peut dire que cette tortue géante, endémique de cet archipel de l’océan Indien, est à elle seule une véritable et fascinante attraction touristique. Alors, quand faut-il se rendre aux Îles Galápagos pour admirer ces animaux hors du commun dans les meilleures conditions ?

La tortue galapagos, une vieille dame à découvrir

L’archipel des Galapagos se compose dix-neuf îles volcaniques et d’une quarantaine d’autres îlots posés sur les eaux bleues de l’Océan Pacifique. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, cet archipel abrite une flore et une faune exceptionnelle qui rendent cette destination absolument unique.

Une tortue géante, mais fragile

Parmi la faune présente dans les eaux qui cernent les îles, vous pourrez apercevoir, pêle-mêle, des phoques, des iguanes marins, des raies et de petits requins. Dans les airs, ce sont les pélicans, les fous aux pattes bleues, les mouettes et les chouettes sauvages qui font le spectacle. 

Mais celle que tout le monde vient admirer, c’est la tortue des îles Galapagos. Celle que l’on nomme aussi, tortue éléphantine à cause de la forme de ses pattes, est sans conteste la star de l’archipel. Imposante par son envergure (certaines d’entre elles ont affiché jusqu’à quatre cents kilos), elle l’est aussi par sa longévité, puisqu’elle peut vivre parfois jusqu’à deux cents ans. Toutefois, malgré ces mensurations impressionnantes, la tortue géante des Galapagos est actuellement menacée. Néanmoins, il est possible de l’admirer tout au long de l’année.

tortue galapagos

La meilleure période pour observer les tortues géantes des Galapagos 

Il vous sera facile de croiser la route des tortues vertes des Galapagos si vous plongez dans les eaux de l’archipel. Cependant, il faut savoir que celles-ci sont assez fraîches entre mai et décembre (moins de 20°C). Ensuite, arrive la période de nidification qui s’étale de décembre à avril, environ.

En réalité, la période de reproduction de la tortue Galápagos s’étale tout au long de l’année, même si elle connaît deux pics annuels en janvier et en août. Il est possible de les observer de loin sans les déranger, lorsqu’elles viennent creuser leur nid sur la plage à proximité de l’eau. 

En approchant des sites de nidification situés sur la plage de Bachas de l’île de Santa Cruz et sur celle de Punta Cormorant de l’île Floreana, vous aurez peut-être la chance de les voir pondre leurs œufs puis de refermer le nid d’un bouchon protecteur en attendant l’éclosion.

A lire aussi :   Que prévoir avant de voyager au Canada avec son animal de compagnie ?

La saison des naissances connaît un pic au mois de juin. Ce sont alors plusieurs centaines de minuscules nouveaux-nés qui s’élancent de nuit hors de leurs coquilles pour rejoindre les eaux dangereuses de l’océan. Si ce spectacle rare est fascinant, il ne doit pas faire oublier que de nombreux dangers guettent les petites tortues Galápagos au sortir de la coquille, et notamment, la buse des Galapagos, son seul prédateur endémique.   

Bien sûr, votre voyage ne serait pas complet si vous ne visitiez pas toutes les autres merveilles de ce lieu paradisiaque, mais comment résister au charme de ces tortues !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *