varroa

4 septembre 2023 par dans Insectes, acariens et arachnides - 783 Lectures

Le Varroa : quel est l’impact de cet acarien sur votre ruche ?

Tous les apiculteurs s’accordent à dire que le Varroa est le danger majeur qui guette leur activité. Il s’agit en réalité d’un acarien qui se reproduit et se multiplie dans le couvain. Conscient de ses conséquences, de nombreux remèdes ont été mis au point pour lutter contre sa propagation dans la ruche. Mais quel est le véritable impact du Varroa sur votre projet apicole ? Voici un aperçu dans les lignes suivantes.

Le Varroa fait chuter la production du miel et de cire de la ruche

Acarien de la lignée des arachnides, le Varroa est très redouté dans toutes les ruches. Cet insecte se reproduit et surtout se nourrit dans la ruche. En effet, les varroas se nourrissent essentiellement de l’hémolymphe des abeilles. Ce qui affaiblit considérablement le système immunitaire des abeilles ouvrières et par conséquent la production de la cire d’abeille.

La colonie devient alors plus vulnérable aux infections parasitaires de toutes sortes. Si vous souhaitez alors produire du miel et de la cire d’abeille de qualité, il est opportun de prévoir un système de lutte contre les varroas.

impact acarien

Le varroa entraîne la régression de la colonie d’abeilles

Lorsque le Varroa pénètre dans une ruche, il commence par y pondre des œufs. Un œuf est pondu au bout de chaque 30 heures. Ceux-ci vont éclore et donner majoritairement des varroas femelles qui génèrent une véritable hécatombe au sein de la ruche. En effet, la prolifération des varroas femelles crée une mortalité accrue des nymphes et des cellules du couvain.

Les nymphes aussi dégénèrent de manière exponentielle. Ce qui affecte sérieusement la capacité de la colonie d’abeilles à s’accroître et vivre aisément. Si vous ne souhaitez pas arriver à ces extrêmes, tenez les entretiens de routine de la ruche. Mettez aussi dans la ruche de l’acide formique obtenu lors de l’élevage des fourmis.

Le varroa engendre la prolifération des maladies virales dans la ruche

Le varroa est un acarien qui fragilise fortement le système immunitaire des abeilles. Cet arachnide ouvre ainsi la brèche à la prolifération de nombreuses maladies virales au sein de la ruche. En effet, il est le principal vecteur du virus de la paralysie des abeilles. Le varroa peut entraîner une paralysie aiguë ou chronique des abeilles ouvrières. Il les empêche ainsi de vaquer à leurs tâches quotidiennes, ce qui cause à terme l’effondrement de la ruche. Pour éviter une telle situation, misez sur des acaricides puissants pour endiguer et contrôler l’expansion des virus.

A lire aussi :   Est-ce que tuer un frelon attire les autres frelons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *