vision chien

18 juillet 2023 par dans Chiens et chiots - 1190 Lectures

La vision du chien : comment voient-ils le monde ?

En tant que propriétaire de chien, vous vous êtes probablement souvent demandé comment votre compagnon à quatre pattes perçoit le monde qui l’entoure. Dans cet article, nous allons explorer la vision canine et les différentes manières dont les chiens perçoivent leur environnement. Il est important de comprendre cela pour mieux communiquer avec eux et adapter nos comportements à leurs besoins spécifiques. Nous aborderons notamment les aspects suivants :

  • Les caractéristiques de la vision canine
  • Les couleurs et les contrastes
  • La vision nocturne et diurne du chien
  • L’importance de l’odorat et de l’ouïe pour la perception du chien

Les caractéristiques de la vision canine

Contrairement aux humains, les chiens possèdent certaines particularités dans leur vision, qui influent sur la manière dont ils perçoivent leur environnement.

Tout d’abord, il est important de noter que les chiens ont un champ de vision plus large que celui des humains. En effet, leur champ de vision s’étend sur environ 250 degrés contre 190 degrés chez l’homme. Cela leur permet de mieux surveiller leur environnement et de repérer facilement les menaces ou les proies potentielles.

En revanche, la vision binoculaire des chiens est moins développée que celle des humains. La vision binoculaire permet de percevoir la profondeur, la distance et la position des objets en trois dimensions. Chez les chiens, cette capacité est moindre, ce qui leur confère une vision plus limitée de la profondeur de champ.

Les couleurs et les contrastes

Il est couramment admis que les chiens voient le monde en noir et blanc, mais cette affirmation est en réalité erronée. Les chiens perçoivent bien les couleurs, mais différemment de nous.

Les chiens possèdent deux types de cônes récepteurs de la couleur dans leur rétine, tandis que les humains en possèdent trois. Cela signifie que les chiens sont dichromates, ce qui leur permet de voir les nuances de bleu et de jaune, mais pas les nuances de rouge et de vert. Ce type de vision est similaire à celui d’un humain atteint de daltonisme rouge-vert.

En ce qui concerne les contrastes, les chiens sont plus sensibles aux variations de luminosité qu’aux variations de couleur. Cela leur permet de détecter plus facilement les contours et les mouvements, ce qui est particulièrement utile pour la chasse et pour détecter des menaces potentielles.

A lire aussi :   Quelle race pour un chien calme et obéissant : laquelle choisir ?

vision canine

La vision nocturne et diurne du chien

Les chiens possèdent une vision nocturne bien plus développée que celle des humains, grâce à plusieurs adaptations spécifiques.

Tout d’abord, la rétine des chiens contient davantage de bâtonnets que celle des humains. Les bâtonnets sont des cellules photoréceptrices présentes dans la rétine, responsables de la vision en faible luminosité. Cela confère aux chiens une meilleure vision nocturne, avec une sensibilité à la lumière environ cinq fois supérieure à celle des humains.

De plus, les chiens possèdent une couche de cellules réfléchissantes située à l’arrière de la rétine appelée tapetum lucidum. Celle-ci agit comme un miroir en réfléchissant la lumière, permettant aux cellules photoréceptrices de profiter d’une meilleure stimulation lumineuse.

Cependant, la vision diurne des chiens est moins précise que celle des humains en raison de leur moindre densité de cônes photorécepteurs. Les chiens sont donc moins capables de distinguer les détails fins et les petites variations de couleur.

L’importance de l’odorat et de l’ouïe pour la perception du chien

Si la vision est un élément essentiel pour la perception du chien, il ne faut pas négliger ses autres sens, en particulier l’odorat et l’ouïe.

L’odorat est sans doute le sens le plus développé chez les chiens. Leur capacité olfactive est telle qu’ils peuvent détecter des odeurs jusqu’à 100 000 fois moins concentrées que celles perçues par l’homme. Cela leur permet de suivre des pistes, de détecter des objets cachés ou de reconnaître des individus.

Quant à l’ouïe, les chiens sont également très performants. Ils perçoivent des fréquences allant jusqu’à 65 000 Hz, contre 20 000 Hz chez l’homme. Ce sens leur permet de capter des sons inaudibles pour nous et de les localiser précisément.

Pour finir, la vision du chien présente des différences marquées avec celle de l’homme, notamment en termes de couleurs, de contraste et de vision nocturne. Leur perception du monde est également influencée par leurs autres sens, en particulier l’odorat et l’ouïe, qui sont largement supérieurs aux nôtres. Comprendre ces spécificités est essentiel pour mieux communiquer avec nos compagnons à quatre pattes et adapter nos comportements à leurs besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *