adopter un chien abandonné

10 décembre 2019 par dans Abandon, adoption et refuges - 1162 Lectures

Adopter un chien abandonné : nos conseils éducatifs

Adopter un chien abandonné en refuge est souvent considéré, à tort, comme un parcours du combattant. Beaucoup de nos concitoyens préfèrent dépenser des sommes parfois folles pour se trouver un animal de compagnie alors qu’il existe une solution simple, moins chère et non dénuée d’avantages, à portée de mains. Souvent, les personnes en quête d’un chien ont peur de se retrouver avec un animal mûr au comportement et au caractère déjà bien affirmé, or c’est aussi une bonne opportunité de bénéficier d’un chien qui est déjà propre par exemple.

Qu’il soit jeune chiot ou plutôt expérimenté, l’accompagnement de votre nouveau compagnon devra suivre quelques règles pour lui permettre de se fondre facilement dans son nouvel environnement. Les premiers pas sont essentiels pour lui donner confiance et un apprentissage rigoureux et aimant des règles de la maison assurera les débuts d’une nouvelle histoire d’amour entre vous, votre chien et sa nouvelle famille. Explications.

Adopter un chien abandonné : les bonnes bases

Lorsque vous introduisez votre nouveau chien dans son environnement, il est indispensable de le laisser seul quelques instants pour lui permettre de s’adapter à son rythme et lui faire comprendre qu’il en sera ainsi lorsque vous et votre famille vaquerez à vos occupations pendant la journée. Mais d’abord, si d’autres animaux sont présents dans le foyer, il est important de faire les présentations pour faciliter la prise de contacts sous votre surveillance.

Pour adopter un chien abandonné dans de bonnes conditions, vous devrez également lui offrir tout ce dont il a besoin pour se sentir considéré. Laisse, collier, gamelle, panier ou couverture pour dormir… Vous trouverez tout ce qu’il vous faut sur toutoupourlechien.com. Montrez lui que vous le respectez en lui garantissant le repos mais aussi la tranquillité, notamment lorsqu’il mange. Enfin, sachez éviter le piège qui consiste à l’habituer à lui dire au revoir lors de vos départs de la maison. Il n’en souffrira que plus et vous aussi !

conseils éducatifs avec chien abandonné

Privilégiez un apprentissage ferme et progressif

L’éducation et l’apprentissage des règles de la maison sont indispensables pour assurer l’épanouissement de votre chien. Sachez être ferme avec lui lorsqu’il les enfreint en le réprimandant avec un « non » fort et déterminé, suivi d’une mise à l’écart temporaire. A l’inverse, lorsqu’il se comporte bien, vous pouvez le récompenser en lui offrant une friandise adaptée ou une bonne caresse. C’est particulièrement vrai lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur. N’ayez alors pas peur d’exagérer les encouragements !

Gardez en tête qu’adopter un chien abandonné demande un effort de l’ensemble de la famille pour lui permettre de s’acclimater rapidement. Les enfants doivent être associés à l’inclusion du petit nouveau et vous devrez leur apprendre le respect de l’animal afin qu’il se sente aimé et considéré comme un membre à part entière de la famille. Soyez toujours attentif aux comportements agressifs comme les expressions faciales ou les attitudes corporelles et montrez lui tout de suite que ce n’est pas acceptable.

Établir une relation solide et affectueuse

Rappelez-vous surtout qu’adopter un chien abandonné nécessite une bonne dose d’amour. Le suivi de sa santé par un vétérinaire et le respect de son confort et de ses besoins sont indispensables pour favoriser son intégration dans les meilleures conditions possibles. Le respect de l’animal, c’est aussi ne pas lui donner à manger juste avant un effort physique et savoir lui laisser un espace de repos exclusif où il sera sûr qu’on ne le dérangera pas.

Vous devrez également partager des moments privilégiés avec lui. Le jeu est une composante essentielle de l’apprentissage et à ce titre, il est nécessaire que vous lui offriez un espace suffisant pour courir, se rouler dans l’herbe et s’épanouir. Plusieurs sorties quotidiennes sont nécessaires et vous devrez vous assurer qu’il rencontre fréquemment des congénères pour lui permettre de développer une sociabilité saine. Enfin, assurez-vous de sa vermifugation régulière, vérifiez la présence de poux et de tiques régulièrement et surtout, donnez-lui de l’amour à profusion !

1 Réponse

  1. Le pauvre j’espère l’avoir ce chien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *