site adoption

21 novembre 2022 par dans ADOPTION, ÉDUCATION ET GARDE - 35 Lectures

Les sites de clics : un apport non négligeable pour les associations

Les Français, champions d’Europe en la matière, possèdent 62 millions d’animaux domestiques. Malheureusement, ce record n’est pas sans conséquence : la France est également la championne des abandons. On compte environ 100.000 abandons par an.

Rappelons que la loi de novembre 2021 considère l’abandon sur la voie publique ou dans la nature comme un acte de cruauté, de même que la maltraitance animale. Ainsi, cela est répréhensible de 3 ans d’emprisonnement et de 45.000€ d’amende. Avoir un animal, adopter n’est pas un acte anodin, c’est un véritable engagement.

Après une année 2020 au calme relatif, les chiffres sont repartis à la hausse en 2021 et 2022. Les refuges explosent, cumulés à l’inflation de cette année, les associations ont un fort besoin de dons et financement. Depuis plusieurs années, plusieurs sites se sont positionnés de manière à collecter des fonds pour les associations et refuge.

Ces sites ont deux moyens pour fonctionner et générer des revenus :

  • Les dons, via des paiements directs récoltés par le site
  • Le visionnage des publicités sur le site ou via des vidéos permettent aux utilisateurs d’aider gratuitement

Les dons sont efficaces, car ces collectes et ces sites bénéficient d’une forte visibilité et permettent de récolter de nombreux fonds de manière rapide et efficace. Néanmoins, toutes ces plateformes ont des frais, donc si vous voulez aider efficacement les associations, privilégiez les dons directs, sans intermédiaire qui devra prélever ses frais de fonctionnement, de paiement, etc.

Il est également intéressant de pouvoir participer sans devoir sortir sa carte bleue, en effectuant des clics grâce aux publicités. Chaque clic a une contribution plus que modique, mais la force réside dans le nombre de cliqueurs : chaque clic représente une goutte dans un océan, une goutte seule semble dérisoire, mais l’océan n’existerait pas sans chacune de ces gouttes.

site adoption animalRéseau Adoption : un site promouvant l’adoption tout en participant financièrement

Parmi ces sites de « clics animaux », vous trouverez Réseau Adoption. Comme nous l’avons fait remarquer précédemment, les refuges sont saturés.

Sur le site Réseau Adoption, vous trouverez de nombreux chats et chiens à l’adoption dans des refuges situés en France métropolitaine. Ces annonces sont également reliées chacune à une cagnotte de 10€ qui se remplit uniquement grâce à vos clics. Vous avez 50 clics à donner chaque jour sur les fiches sélectionnées ou celles de votre choix. Cela ne prend pas beaucoup de temps (les clics se donnent 5 par 5) et cela permet de donner de la visibilité à ces animaux qui n’attendent qu’un toit pour les accueillir de façon définitive.

On trouve également d’autres moyens pour participer de façon gratuite aux cagnottes :

  • Le Cashback : en effectuant des achats chez les boutiques partenaires, des clics vous sont reversés afin d’être redistribués sur les cagnottes
  • Les jeux : en jouant à de nombreux jeux, vous pouvez gagner de nombreux clics qui peuvent être redistribués également sur les cagnottes. Parmi ces jeux, on retrouve le loto (bingo), des quizz ou pleins de jeux que l’on retrouve sur d’autres plateformes comme le solitaire, le mah-jong, jeux de type candy crush et autres
  • Les événements : régulièrement des petits événements sont organisés afin de faire gagner des clics tout en participant à la vie du site.

Pour plus d’informations, visitez : https://reseau-adoption.fr

En partageant les annonces du jour sur les différents réseaux sociaux, vous contribuez également à la visibilité de ces animaux qui sont en attente de leur foyer pour toujours. Parmi ces loulous, de nombreux séniors qui trouvent plus difficilement leurs nouveaux foyers que les jeunes chatons ou chiots. Vous savez maintenant comment participer financièrement à la protection animale, sans débourser un centime !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.