chien intoxiqué

24 janvier 2020 par dans Soins d’hygiène, santé et beauté - 184 Lectures

Comment savoir si son chien a été intoxiqué par une chenille processionnaire ?

Avec l’arrivée du printemps, les longues ballades en pleine nature accompagné de votre animal favori vont reprendre, une période idéale pour resserrer les liens affectifs mais qui comporte aussi quelques risques pour sa santé. En effet, le réchauffement climatique et les nouvelles mesures interdisant l’utilisation de certains insecticides ont offert un espace de liberté à un type d’insecte particulièrement dangereux pour le chien : la chenille processionnaire.

Autrefois cantonné au Sud de la France, son aire de répartition ne cesse de s’étendre vers le Nord et on en trouve aujourd’hui jusque dans la région d’île de France. Ces poils urticants ont des effets dévastateurs sur les chiens curieux et explorateurs qui aiment à fouiller la terre et à goûter ce qu’ils y trouvent. Nous avons donc compilé ici toutes les informations nécessaires pour vous aider à réagir promptement si votre chien a été intoxiqué par une chenille processionnaire. Explications.

La chenille processionnaire, un insecte dangereux pour la santé de votre chien

Le vocable de chenille processionnaire regroupe en fait deux espèces différentes. La chenille processionnaire du chêne est une espèce que l’on peut trouver dans les chênes bien sûr mais aussi dans les noyers. Elle est bien moins dangereuse que sa cousine, la chenille processionnaire du pin qui apparaît généralement de février à avril, suite à la ponte des papillons sur les pins de nos forêts mais qui reste dangereuse jusqu’à la fin de l’été.

On les appelle processionnaires car elles forment de longues files d’individus lorsqu’elles quittent leur abri arboricole pour aller nicher dans un sol meuble, avant de se transformer en papillons, ou lorsqu’elles se mettent en quête de nouveaux arbres à coloniser. Leurs corps est recouvert de poils urticants, extrêmement nocifs pour la santé des chiens en particulier. Un animal intoxiqué par une chenille processionnaire peut présenter diverses réactions allergiques et nécroses. Il est donc indispensable de savoir repérer ces chenilles en s’informant sur les sites spécialisés dispensant des conseils pour les chiens et leurs maîtres.

Chien et chenille processionaire

Les symptômes présentés par un chien intoxiqué par une chenille processionnaire

Un contact avec les poils urticants d’une chenille processionnaire peut entraîner très rapidement de graves conséquences pour la santé de votre animal. Un choc anaphylactique peut même être à l’origine d’une vive réaction allergique pouvant entraîner la mort en quelques heures. Si un animal tente de lécher sa blessure, il peut transmettre l’intoxication à sa langue et provoquer une nécrose qui obligera parfois à l’amputer de la langue et mener donc là encore à sa mort.

Lors du contact, la réaction est immédiate et très violente. Vous pourrez voir le résultat de l’inflammation, notamment au niveau de la gueule ou des yeux à travers un gonflement anormal de ces parties, une forte salivation et la couleur violette de la langue. La douleur est très importante pour l’animal et des gémissements continus et appuyés accompagneront nécessairement l’apparition des symptômes physiques lorsque votre chien a été intoxiqué par une chenille processionnaire.

Savoir réagir en cas d’intoxication

Si votre animal présente plusieurs de ces symptômes, vous devrez réagir rapidement pour lui permettre de s’en sortir. La priorité absolue est de le transporter chez un vétérinaire qui pourra lui administrer un traitement à base de corticoïdes pour réduire l’inflammation et d’antalgiques pour limiter l’intensité des douleurs subies par votre animal. Parfois, sous l’effet de ses souffrances, le chien intoxiqué par une chenille processionnaire peut perdre sa lucidité et s’enfuir, il est alors primordial de pouvoir le retrouver très rapidement.

Avec l’application Filalapat, vous vous dotez d’un outil puissant qui recense l’ensemble des animaux perdus et trouvés sur une même plateforme. Les propriétaires peuvent y inscrire le profil détaillé de leur chien en précisant ses habitudes alimentaires et comportementales. Grâce à elle, de nombreux animaux égarés sont retrouvés et rendus à leurs propriétaires et même les vétérinaires, associations et fourrières l’utilisent, ce qui garantit une information fiable et optimisée. Un atout rassurant pour tous les propriétaires de chien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *