toiletteur pour un chien

10 octobre 2019 par dans Métiers et formations du secteur, Salon de toilettes et toilettage - 477 Lectures

Devenir toiletteur pour chiens : nos conseils pour votre formation

Vous aimez bichonner les animaux ? Le métier de toiletteur pour chiens pourrait bien vous intéresser. C’est un métier passionnant qui a pour objet d’apporter des soins de beauté et d’hygiène à l’animal. Si cela vous intéresse, découvrez les étapes à suivre pour vous former à la toilette des animaux et devenir après votre école un professionnel du toilettage.

Quels sont les rôles d’un toiletteur canin ?

Au quotidien, un professionnel en toilettage canin assure différentes prestations d’hygiène et d’esthétique pour l’animal. La première étape de son intervention c’est le démêlage des nœuds dans les poils. Par la suite, il assure le nettoyage en utilisant un shampooing antiparasitaire et antipuce.

Une fois le nettoyage terminé, le toiletteur doit brosser et sécher le pelage du chien. La dernière étape concerne la tonte. Il a le choix d’utiliser des ciseaux ou de la tondeuse selon le type de pelage. Il assure également le nettoyage des oreilles des chiens ainsi que la coupe de leurs griffes.

Dans ce métier, il y a des normes d’esthétiques à respecter. De ce fait, une formation pour toiletteurs est indispensable. C’est une étape indispensable pour maitriser tous les aspects du métier, ainsi que pour connaitre les particularités de chaque race.

Quelles sont les qualités d’un toiletteur ?

Si vous désirez exercer le métier d’un toiletteur canin, vous devez aimer et connaître les chiens. Dans votre salon de toilettage, vous allez consacrer votre journée à prendre soin des chiens, dans le but de les rendre plus beaux. La patience et la bienveillance jouent également un rôle majeur, pour rassurer le chien et lui pousser à vous faire confiance.

Il faut quand même noter que l’amour et la passion ne suffisent pas. Vous devez connaître et maitriser la particularité de chaque race. En effet, les soins à apporter peuvent varier. Vous devez également faire preuve d’autorité, notamment lors de la tonte afin de ne pas blesser l’animal. De plus, la force physique est nécessaire pour prendre soin des chiens pouvant peser des dizaines de kilos.

Puisqu’il s’agit d’un métier, vous devez avoir le sens commercial. L’accueil, les services offerts doivent être au top afin de fidéliser vos clients. Outre le toilettage proprement dit, vous pouvez proposer des produits et accessoires pour chiens.

Formation : que faire pour devenir toiletteur ?

Pour acquérir les connaissances nécessaires, vous pouvez vous inscrire auprès d’une école de toilettage en ligne. Il s’agit d’une formation à distance, la durée est variable selon votre disponibilité. Généralement, la formation se divise en quatre parties à savoir la  connaissance générale sur les chiens, la médecine des animaux de campagne, la gestion d’un salon de toilettage et enfin les techniques de toilettage.

Une fois la formation achevée, vous pouvez travailler dans un salon de toilettage, dans une clinique vétérinaire ou encore dans les magasins d’animalerie. Vous pouvez créer votre propre salon de toilettage, mais cette option requiert un investissement plus ou moins important. Si vous avez assez de contact, vous pouvez également proposer un service de toilettage à domicile.

Une formation à distance pour devenir toiletteur canin

Si vous souhaitez prendre soin des animaux, vous pouvez embrasser une carrière de toiletteur canin et plusieurs possibilités sont alors à votre disposition. Vous pouvez bien sur suivre une formation en présentiel mais la meilleure solution reste toutefois la formation à distance. Vous pouvez ainsi progresser à votre rythme. Pour ce faire les informations sont faciles à trouver, notamment sur le site Toiletteurcanin.com. Vous apprendrez ainsi à travailler avec des animaux comme les chiens, qui en fonction des races demandent des attentions particulières. A savoir néanmoins :

  • Depuis quelques années, cette profession liée au toiletteur canin rencontre un succès sans précédent puisque les maîtres sont de plus en plus attentionnés.
  • Même si vous n’avez pas un diplôme spécifique, vous pourrez tout de même travailler avec les animaux.
  • Il est préférable de suivre des cours afin de maîtriser toutes les techniques, car vous ne pourrez pas embrasser cette carrière du jour au lendemain.
  • Dans certains cas de figure, le toiletteur propose un soin complet et même des traitements pour les puces et les autres parasites.

Vous devez donc être attentionné, curieux et surtout bienveillant pour envisager une telle profession. Il faut souvent comprendre les animaux, les rassurer et cela peut être parfois éprouvant, une bonne condition physique est alors indispensable au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *