30 octobre 2020 par dans Oiseaux - 128 Lectures

Quelques conseils pour débuter l’élevage des pigeons

Étant passionné par les pigeons, ces oiseaux intelligents, domestiqués depuis l’Antiquité, vous avez décidé d’en accueillir. Voici donc quelques conseils susceptibles de vous intéresser pour bien vous en occuper.

Déterminez vos objectifs avant de choisir vos pigeons

En premier lieu, vous devez débuter votre élevage avec une seule race. Vous devrez choisir vos oiseaux en fonction de vos goûts, mais pas seulement. Vous devez prendre en compte divers critères, dépendant des objectifs visés. En effet, vous devez les sélectionner en fonction du but de votre élevage : consommation, concours, ornement, compagnie ou autres. Quoi qu’il en soit, il faudra prendre des pigeons vifs, au plumage brillant. Sachez qu’il est important de baguer les pigeonneaux. Sa bague est son identité. Elle devra être posée dès le 7e jour de vie. N’attendez pas trop, car à partir du 12è jour, leurs pattes deviendront trop grosses. Si vous souhaitez participer à des concours ou des expositions, il est obligatoire de les vacciner contre la paramyxovirose. À l’inscription, vous devrez fournir cette attestation. Il est aussi recommandé de vermifuger vos pigeons deux fois par an et les traiter contre la trichomonose, une maladie contagieuse se développant surtout dans la gorge et le jabot. 

Offrez leur un habitat adapté

Pour leur bien-être, il est primordial de leur offrir un habitat adapté. Il faudra donc un équipement d’élevage pour pigeons approprié à leurs besoins. Leur habitat doit se composer de deux parties : une partie close correspondant à la volière et le pigeonnier. Ce dernier doit être doté de cases pouvant accueillir les nids. Il est également essentiel de bien entretenir ces locaux et éviter la surpopulation dans les pigeonniers, ainsi que les courants d’air et l’humidité. Vérifiez vos animaux régulièrement de manière à pouvoir détecter d’éventuelles maladies. En ce qui concerne la surface de leur habitat, il faudra prévoir 1 m² par couple. La volière doit impérativement comprendre des perchoirs mais aussi des endroits à l’abri du vent et de la pluie. N’oubliez pas non plus de leur offrir une alimentation adaptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *